Découverte d’une signature métabolique de la mutation OPA1delTTAG chez la souris

Dans un article paru en janvier 2017 dans la revue « Investigative Ophthalmology and Vision Research « , Juan Manuel Chao de la Barca, chercheur au Premmi (Angers), l’ Unité Mitovasc d’Angers (UMR CNRS6015-INSERM1083)  et l’INSERM U1051 de Montpellier, ont mis en évidence des anomalies de concentration de certains métabolites dans le nerf optique de souris porteuse d’une AOD.
Nous ne ferons pas ici un compte rendu de cette recherche très spécialisée. Il s’agit en tout cas, d’un gros travail d’analyse biochimique : 70 000 dosages effectués sur 9 tissus différents de souris. Ceux qui le souhaitent pourrons lire le résumé en français ou l’article en entier. Par contre, nous insisterons sur l’émergence  d’un axe nouveau et prometteur de recherche dans le domaine des AOD.
Ces résultats sont, en effet, la preuve de la pertinence de l’approche métabolomique dans la recherche sur les AOD. La métabolomique est une science récente qui étudie l’ensemble des métabolites (sucres, acides aminés, acides gras, etc.) présents dans les cellules. Les métabolites sont de petites molécules issues du métabolisme, c’est à dire issues des réactions chimiques nécessaires au fonctionnement des êtres vivants.

Ces résultats, comme ceux obtenus en 2016 par Emmanuelle Sarzi (INSERM U1051,Montpellier), permettent d’avancer dans la compréhension des mécanismes de la maladie, c’est-à-dire de comprendre les processus actifs à l’œuvre dans l’ AOD. Mais plus encore, la métabolomique est une voie possible vers une thérapeutique, puisque la connaissance de la « chimie » du dysfonctionnement ouvre la porte à une « chimie » de la compensation de ce dysfonctionnement.

AG 2017

L’Assemblée Générale de l’association KJER France aura lieu le  samedi 22 avril 2017 au Pôle Biologie du CHU d’Angers (49000).
Les adhérents recevront  des informations plus précises sur ce site dans l’espace réservé.
La matinée sera réservée aux intervention des chercheurs et des cliniciens spécialistes des AOD. A cette occasion, le professeur Dan Milea interviendra par visioconférence depuis Singapour où il travaille au Singapore Eye Research Institute.