Les Institutions Spécialisées

L’aide spécialisée pour la déficience visuelle

Il existe des établissements spécialisés dans l’accueil  et le suivi des enfants handicapés visuels. Pour bénéficier de ce service il faut en faire la demande à la MDPH.

La loi
Ces établissements d’initiative associative ne sont pas présents dans tous les départements. Ils ne proposent pas non plus exactement les mêmes services, ils sont cependant encadrés par des  dispositions spécifiques du code de la famille.
Ils doivent tous s’assurer le concours d’un pédiatre, d’un ophtalmologue, de rééducateurs intervenant dans les différents domaines de la compensation du handicap visuel et dans le développement de la vision fonctionnelle, d’un psychologue, d’un assistant de service social ainsi que d’enseignants titulaires du premier et, éventuellement, du second degré.
Ces institutions peuvent proposer des services ambulatoires.

La pratique
Ces établissements sont indispensables. Les professionnels qui y travaillent ont à la fois la compétence et l’expérience du handicap visuel depuis la perte légère jusqu’à la cécité.
Ils interviennent auprès des enfants en leur apprenant ce qui est utile pour eux à l’école, dans la vie quotidienne (dactylographie, Braille, déplacements, gestes du quotidien,…). Ils conseillent la famille sur le matériel nécessaire; ils le prête parfois. C’est l’établissement qui assure l’adaptation des textes scolaires quand elle est nécessaire. Ce sont des intermédiaire précieux avec le corps enseignant.  Et enfin, l’établissement, à travers des fêtes, des rencontres, créé une communauté qui apporte un soutien psychologique aux familles et aux enfants.

Les services ambulatoires (SAAAIS)
Les Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS dit « S3AIS ») sont des services ambulatoires pour les enfants de 3 à 20 ans. Les professionnels se déplacent à l’école ou au domicile. On les trouve aussi sous le nom de SESSAD ou SESSD (Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile). On trouve parfois des AFEP (Aide aux Familles et à l’Education Précoce) pour les enfants de 0 à 3 ans.
Ce service apporte l’ensemble des moyens de compensation du handicap, de développement de la vision fonctionnelle, d’apprentissage des techniques palliatives, d’autre part, il assure les soutiens pédagogiques adaptés au niveau de l’enfant quand il est intégré en circuit scolaire ordinaire, ainsi que la mise à disposition des matériels et équipements spécialisés.

attention

Il faut impérativement se rapprocher d’un centre spécialisé dans la déficience visuelle, c’est la première demande à faire à la MDPH

>>> Liens et informations sur les institutions spécialisées.

Dernière modification de cette page par Editeur KJER France, le 19 août 2013