Progrès dans l’édition numérique

Le progrès du numérique dans l’édition est toujours une bonne nouvelle pour les personnes aveugles ou malvoyantes. L’accessibilité des textes dépend de leur numérisation. Le livre numérisé peut être soit agrandi soit vocalisé.

Le 13 novembre est paru au Journal Officiel une ordonnance (n° 2014-1348 du 12 novembre 2014) qui modifie profondément le contrat d’édition en faveur des livres numériques.

On retient notamment dans l’ensemble des dispositions du texte, l’article L139-9 qui stipule que « L’auteur doit mettre l’éditeur en mesure de fabriquer et de diffuser les exemplaires de l’œuvre ou de réaliser l’œuvre sous une forme numérique ». L’auteur ne peut plus s’opposer à la publication numérique de son ouvrage ! L’offre va sans aucun doute augmenter.

Ce texte législatif est l’aboutissement de 6 années de négociations entre les auteurs et les éditeurs. Rappelons que la loi du 1er mars 2012 avait rendu possible l’édition numérique des livres indisponibles du XXème siècle. Malgré les difficultés, le texte numérisé prend inexorablement sa place dans le monde des livres et de la lecture. Tant mieux pour ceux dont la vie quotidienne dépend ces avancées techniques.