Archives pour la catégorie Article KJER France

La fiscalité des dons ne change pas

La réforme du prélèvement à la source maintien la déductibilité des dons pour 2018 et 2019

La réforme fiscale actuelle, qui aboutira au 1er janvier 2019 au prélèvement à la source de l’impôt sur les revenus, inquiète certains donateurs soucieux de bénéficier des déductions fiscales accordées aux dons destinés à des organismes reconnus d’intérêt général comme Kjer-France.
Ceux-ci peuvent être rassurés.
En effet les dons seront toujours déductibles avec un an de décalage des revenus imposables et ceci pour 2019 et pour l’année blanche 2018 ;

Calendrier de la réduction d’impôt

  • Déclaration. Comme avec le système actuel, les dons effectués durant l’année 2018 seront pris en compte lors de la déclaration de revenus remplie l’année suivante, soit au printemps 2019.
  • Restitution.La réduction d’impôt correspondant aux dons (comme les autres réductions et crédits d’impôt) sera ensuite restituée au contribuable en septembre 2019. Si le contribuable doit encore payer des impôts au titre de ses revenus 2018, le montant sera déduit des sommes dues. S’il a déjà payé la totalité, il sera remboursé de la réduction acquise au titre des dons.
  • Prolongation.Les années suivantes, le mécanisme continue avec le même décalage d’un an entre le don et la réduction d’impôt. Ainsi, les dons effectués en 2019 seront déclarés au printemps 2020 et la réduction remboursée par le fisc à l’automne 2020.

Les publications sur les AOD en 2017

Comme chaque année, depuis 2014, KJER France publie la liste des articles scientifiques concernant les AOD parus dans le monde durant l'année 2017. Cette année, nous avons relevé 34 articles dont 5 sont à mettre au crédit de chercheurs français. Certaines publications ont donné lieu à des commentaires KJER France, vous trouverez les liens pour accéder à ces articles.

article_adherents

Découverte d’une signature métabolique de la mutation OPA1delTTAG chez la souris

Dans un article paru en janvier 2017 dans la revue "Investigative Ophthalmology and Vision Research ", Juan Manuel Chao de la Barca, chercheur au Premmi (Angers), l' Unité Mitovasc d'Angers (UMR CNRS6015-INSERM1083) et l'INSERM U1051 de Montpellier, ont mis en évidence des anomalies de concentration de certains métabolites dans le nerf optique de souris porteuse d'une AOD ... Lire la suite ...

article_adherents

Une perspective prometteuse

logo_premmiLe premier Symposium du Pôle de Recherche en Enseignement et en Médecine Mitochondriale (PREMMi) a eu lieu  le 2 décembre 2015 à Angers. Cet évènement a rassemblé des chercheurs américains, italiens, espagnol et français. Les interventions ont montré, notamment celle du professeur Douglas WALLACE pionnier de la génétique mitochondriale, combien la connaissance avait progressé de façon vertigineuse dans ce domaine. Les mitochondries sont impliquées de diverses façons dans des centaines de maladies très différentes en apparences : cancer, maladies cardiaques, myopathies, autisme … et bien sûr neuropathies optiques.
La médecine mitochondriale se donne pour objectif à la fois de comprendre les mécanismes de ces maladies mais aussi de les guérir en intervenant sur les mitochondries. C’est une approche intégrée nouvelle et très prometteuse. Les chercheurs et les cliniciens d’Angers sont à la pointe de cette nouvelle approche. Il n’existe au monde que deux centres de médecine mitochondriale l’un à Philadelphie et l’autre à Angers !

Approches thérapeutiques des AOD

Dans un article paru en octobre 2015, le docteur Patrick Yu Wai Man, médecin et chercheur, spécialiste des maladies génétiques de la vue et auteur de nombreux articles sur le sujet, fait le point sur les différentes thérapeutiques actuelles des Neuropathies Optiques Héréditaires. KJER France en présente un résumé, visé et corrigé par l'auteur, centré sur les Atrophies Optiques Dominantes ... Lire la suite ...

article_adherents

Congrès SFO, 9-12 mai 2015

KJER France était au 121ème congrès de la Société Française d’Ophtalmologie qui se tient au Palais des Congrès de Paris du 9 au 12 mai 2015.
Pendant 4 jours des adhérents ce sont relayés pour faire connaître les Atrophies Optiques Dominantes aux professionnels. Un grand merci pour leur disponibilité !
Merci aux ophtalmologues et aux orthoptistes qui ont pris quelques minutes pour s’informer et qui savent donner une place aux associations de patients dans leur pratique.

Les laboratoires pharmaceutiques investissent dans les maladies rares

Depuis quelques temps les grands laboratoires pharmaceutiques investissent dans les maladies rares. Les médicaments dit de « niches » semblent les intéresser. Il existe une tendance nouvelle  à produire des médicaments à forte valeur ajoutée à un faible nombre de malades plutôt que des médicaments de moindre prix à grand nombre de malades.
Pourquoi cet intérêt ? Est-ce une tendance durable ?

Lire l’article